Skip to main content
2021Archives

Poème 8 – Désir – Lapillolle Hervé

Par 25 janvier 2021avril 20th, 2021Un Commentaire

  Désir,

Frémir, corde d’un arc qu’on tiendrait en souffrance
Surgir tel un torrent fort d’une eau de printemps
Raser l’herbe pied nu, plaisir émoustillant
A l’aurore vibrer, en toute renaissance.

 

Il faut prendre la vie, la prendre à pleine enfance
Taire à jamais la peur, ce terrible tyran
Qui fait déjà vieillir ainsi qu’un poison lent
Accepter tout soleil, toute belle incidence

 

 » Amour si merveilleux, frisson parfois félin
Un quart de peau suffit pour attiser la faim
Chaque étoile en ton œil rejoint la galaxie. »

 

Un souffle rugissant, un paisible soupir
Joie, pleurs, jeux ou rires, tout concourt à l’envie
Et ce long vibrato répond du nom : désir.

 

lapillolle.herve@sfr.fr

Un Commentaire

Commenter