Skip to main content
Printemps des Poètes 2022

Poème 49 – Messe de minuit – Martine Chapellon-Faure

Par 6 avril 2022avril 14th, 2022Aucun commentaire

Messe de minuit

 

L’église est pleine à craquer en ce 24 décembre glacial. Ma copine et moi ne voulions pas venir à ce simulacre de fête. Pour nos caboches rebelles de gamines bercées aux musiques yéyé, ce rite religieux est une hérésie…

 

Mais nos mères ont été inflexibles. A peine entrées, nous voilà prises d’un puissant fou rire que rien ne peut stopper : ni leurs regards meurtriers, ni ceux des paroissiens courroucés qui se retournent. Rien n’y fait, au contraire !

 

Le fou rire se transforme en torture : nous pleurons, hoquetons. Nos mères furibondes nous ordonnent de sortir. Nous voilà dehors, frigorifiées, dépitées et presque repentantes. Notre fou rire a disparu.

 

Ce fut, je crois, ma dernière et éphémère messe de minuit.
Martine Chapellon-Faure,  L’EnCrieR

Commenter