Skip to main content
Printemps des Poètes 2022

Poème 39 – Regard éphémère -Marie-France OCHSENBEIN

                REGARD EPHEMERE

 

 

Un jour, j’ai croisé un visage
Plutôt sympathique, voire agréable
Les traits apaisés tels ceux des sages
Avec un charme indéniable.

 

Des yeux pétillants de lumières
Extraordinairement expressifs
Comme deux petites billes de verre
Pleines de sentiments vifs.

 

Ce regard me captiva un instant
Quelques précieuses secondes
Qui me parurent durer un long moment
Comme un torrent qui m’inonde.

 

Hélas, ce fut bien trop court
Pour y trouver de l’amitié
Si éphémère pour un peu d’amour
Mais si émouvant de beauté.

 

Presque rien aurait pu suffire
Pour avoir une petite idée
De ce qu’aurait pu être un sourire
Dénué de toute arrière-pensée.

 

librairie-hirondaine-Firminy-printemps des poètes 2022-image-poème39

 

Marie-France OCHSENBEIN

Commenter